Les nouveaux enjeux des recrutements post-Covid

 

 

 

recrutement post covid

 

 

 

La Covid 19 a bouleversé le quotidien des français, et a largement ralenti le marché de l’emploi, rien ni personne n’y échappe, pas même les recrutements. Quels sont les futurs besoins des recruteurs et quelles sont les attentes des futurs candidats ? 

 

Certaines entreprises ont fait le choix de maintenir leurs projets de recrutements malgré la crise sanitaire tandis que d’autres ont été contraintes de les reporter ou même de les annuler par manque de visibilité sur l’avenir de leurs activités. 



 

Vers une réorganisation des méthodes de recrutements...

 

 

Pendant le confinement, la digitalisation a permis à tout le monde de rester en contact afin de s’épauler, de se rassurer mutuellement. La digitalisation a également permis de suivre les avancées et de communiquer sur les réouvertures des entreprises, des restaurants et des magasins. Suite au confinement, la digitalisation ne cesse de s’accélérer. 

 

 

Les recrutements sont eux aussi touchés par cette accélération. Nous avons pu voir de nombreux échanges via des plateformes de visioconférence (Skype, Zoom, etc.). Nous pouvons nous interroger sur le côté humain des échanges lors d’un recrutement mais les entreprises ainsi que les candidats ont tous su s’adapter à ce nouveau procédé et les entretiens n’en ont pas moins été qualitatifs. 

 

 

De plus, en tant qu’entreprise, vous montrez que vous êtes dans l’air du temps et que vous savez vous adapter aux nouvelles technologies. En effet, cela fait partie de la marque employeur d’une entreprise et permet de véhiculer une image attractive. Ce type de recrutement reste formel et professionnel mais apporte une touche de fun et d’humanité. Le gain de temps et d’efficacité est indiscutable et cela véhicule l’image d’une entreprise dans le vent. 

 

 

Les entreprises ont maintenant la preuve qu’il est possible de s’organiser à distance en interne et que le travail est une bonne solution (pour les entreprises encore sceptiques sur le sujet). Au-delà de l’organisation des équipes en interne, la visio se fait une place dans le processus de recrutement. Etant donné qu’il n’est pas possible de se rencontrer en chair et en os, les recruteurs ont démocratisé les recrutements en visio. Après cette période de télétravail, les recruteurs auront besoin d’être rassuré sur la capacité des candidats à travailler en autonomie, afin de se démarquer des autres candidats dès le premier échange, il est essentiel de montrer que vous savez gérer un projet à distance. 

 

 

 

processus recrutement post covid

 

 

 

Quels sont les secteurs qui continuent de recruter ? 

 

 

Malgré la crise sanitaire et le confinement, certains secteurs n’ont pas arrêté leurs recrutements. Les métiers du digital recrutent aux vues des besoins décuplés dûs au télétravail. Les métiers du e-commerce ainsi que les livraisons à domicile sont en plein essor depuis le confinement ainsi que tous les métiers liés à la santé et le secteur de l’agroalimentaire. 

 

 

Enfin, le recours aux salariés intérimaires varie en fonction des secteurs et des besoins des entreprises. Cependant il ne faut pas désespérer, le nombre de nouvelles annonces d’emplois publiées sur les sites de recrutement ont même doublé dans certains secteurs d'activité : +80% de nouvelles annonces dans le secteur de l’industrie/environnement, +82% dans le BTP,  +95% dans le secteur de l’immobilier, +99% dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Aussi, les secteurs de la banque/assurance et des services publics/administration battent les records avec respectivement +172% et +223% de nouvelles annonces d’emploi depuis le 11 mai 2020. Enfin, un secteur qui recrute énormément depuis la crise sanitaire, c’est le secteur médecine/santé qui est à +1238% de nouvelles annonces. A l’inverse, le secteur du textile/mode/luxe peine à recruter avec -53% de nouvelles offres d’emploi par rapport à la même période l’année précédente. 

 

 

Une baisse des candidatures…

 

 

Bien qu’il y ait des besoins en recrutement dans certains secteurs, les recruteurs font face à une baisse de candidatures ou à des désistements aux vues du contexte exceptionnel de crise sanitaire. En effet, les candidats n’ont pas forcément la tête à ça avec le chômage partiel, le télétravail ou encore le climat d’anxiété qui pèse chez tout le monde. 

 

 

 

Quels sont les types de profils recherchés ?

 

 

Depuis la fin du confinement, plusieurs profils sont très demandés à court terme : 

 

 

  • Ingénieurs commerciaux (H/F) 
  • Les métiers de la vente en ligne (marketing digital, relation client, etc.) (H/F)
  • Les informaticiens experts en cybersécurité (H/F)
  • Les métiers de la logistique et de la production (H/F)

 


Focus sur les Soft Skills

 

 

Au moment de l’entretien, les expériences du candidat ainsi que ses compétences techniques sont importantes mais ne font pas tout. En effet, ce sont les qualités humaines et comportementales qui primeront : l’aisance relationnelle, la capacité d’adaptation, l’empathie, l’écoute active... C’est ce que l’on appelle les Soft skills

 

 

Ces compétences sont indispensables ce qui peut rendre le recrutement moins aisé car on attend d’un candidat qu’il soit compétent mais également qu’il possède certaines qualités humaines afin de pouvoir s’adapter au mieux à l’équipe.  Malgré un système français très à cheval sur les diplômes et le cursus scolaire, les Soft skills prennent de plus en plus d’importance dans les recrutements et sur le marché de l’emploi car l’humain prend toujours le dessus même dans le monde professionnel.  En effet, rien ne sert d’avoir un tas de compétences professionnelles si le candidat ne sait pas les utiliser à bon escient. 

 

 

Certaines entreprises ont sauté le pas et passe outre le CV des candidats, elles se focalisent sur l’humain et se concentrent sur la personnalité et la motivation des candidats.  Cette initiative n’est bien évidemment pas applicable dans certains secteurs où ils est nécessaire de posséder certaines compétences techniques ainsi que de l’expérience. 



 

Dans tous les cas, il faut s’adapter… 



 

La question se pose : voir les candidats une fois que la situation reviendra à la normale ou bien, recruter à distance en visio sans échanges en face à face ? Certains secteurs sont déjà des adeptes de ce fonctionnement et continuent dans cette voie. Cependant l’échange et le contact humain sont des étapes à ne pas négliger afin de voir si le candidat se projette dans l’entreprise en rencontrant réellement son manager et ses futurs collègues. 

 

 

L’expérience des entretiens en visio pour les recruteurs est une véritable découverte. Le candidat est plus à l’aise en visio car il est dans son environnement et est donc plus détendu, moins en proie au stress, ce qui n’aurait pas été le cas si l’entretien ce serait déroulé classiquement en face à face. Ces constats vont permettre aux entreprises de revoir leurs processus RH dans leur globalité.