Le marketing émotionnel

 

 

 

marketing sensoriel

 

 

Découvrez le marketing qui charme les consommateurs par l’intermédiaire des émotions.

 

Le marketing émotionnel est au cœur des stratégies d’entreprises. Son rôle est de créer un lien entre votre produit et les consommateurs à trouver les émotions. Les émotions engendrées par une action marketing représentent 70% des actes d’achats. C’est pourquoi tous les secteurs de distribution, que ce soit low cost ou luxueux, surfent sur cette stratégie qui joue avec les émotions.

 

 

Pour quelles raisons utiliser le marketing émotionnel ?

 

Influencer et impacter le consommateur au moment de l’acte d’achat n’est pas chose aisée. En effet, chez le consommateur, les émotions sont une source d’influence c’est pourquoi un grand nombre d’entreprises s’appuient sur le marketing émotionnel. Cette stratégie est un levier qui permet de toucher un grand nombre de personnes. Aussi, le marketing émotionnel répond à des principales attentes des consommateurs. Ce type de marketing offre une véritable expérience client que ce soit en B2B ou en B2C.

 

Le marketing repose sur la fameuse théorie de la rhétorique d’Aristote, selon laquelle l’argumentation repose sur trois piliers : le logos, l’ethos et le pathos.

 

  •         Le pathos d’Aristote

 

 Cela signifie « souffrance et expérience ». Cela signifie selon Aristote, la capacité du locuteur à évoquer des émotions et des sentiments chez son public.

 

  •         L’ethos d’Aristote

 

Cela signifie le caractère. Ce terme vient du mot ethikos qui signifie moral et montrer la personnalité morale. Ce sont la crédibilité et la similitude avec le public. L’orateur doit être digne de confiance et respecté en tant qu’expert de son thème.

 

  •         Les logos d’Aristote

 

Cela signifie mot, discours ou raison. En ce qui concerne la persuasion, le logos est le raisonnement logique derrière les paroles du locuteur. Il se réfère à toutes les tentatives d’appel à l’intellect, à des arguments logiques.

 

Le marketing émotionnel cherche à ce que les consommateurs s’identifient à lui et qu’ils achètent. Les marques ont donc recours au pathos.

 

Cette stratégie utilise les 5 sens dans le but de convaincre le consommateur, à travers le marketing sensoriel :

 

- L’odorat : en général les odeurs procurent des sensations positives. Elles ont un pouvoir puissant. Les odeurs sont mémorisées dans le système limbique qui est le siège des émotions. Elles réactivent des souvenirs et peuvent aider les gens à se sentir bien. La nature des senteurs permettent d’orienter le comportement des clients. Par exemple, en 2013, des psychologues belges ont tentés une expérience. Dans une librairie, ils ont laissés flotter une odeur sucrée de chocolat. Résultat : les clients ont été 6 fois plus enclins à se tourner vers des livres de cuisine et des romans sentimentaux. 

 

- Le toucher : on appelle cela, le marketing tactile. Le toucher offre des sensations agréables et marque votre esprit. Les entreprises industrielles recherchent des formes, des textures ainsi que des matières qui répondent aux demandes des consommateurs. Par exemple, le marketing tactile peut s’appliquer à la promotion d’un service. Dans une chambre d’hôtel, si les draps sont doux, les oreillers sont moelleux et les serviettes bien épaisses, le client se sentira bien et aura apprécié son séjour. Il aura envie de revenir et gardera une bonne image de l’hôtel. 

 

- L’ouïe / La vue : pour les marques, ce sont les vidéos qui stimulent ces deux sens. En général, les vidéos mettent en avant l’expérience utilisateur et donne envie aux prospects de vivre la même expérience. Aussi la musique d’une publicité peut vous rester en tête et finalement, vous donner envie d’acheter. Certaines marques utilisent les mêmes musiques ou des voix dans leur publicité afin qu’elle soit rapidement reconnaissable, par exemple, nous reconnaissons tous la voix de la fameuse société de chemin de fer français. Enfin, certaines marques de prêt-à-porter connues diffusent dans leurs magasins de la musique forte dans le but d’attirer les jeunes. 

 

- Le goût : tout simplement, dans un restaurant, le goût de votre plat peut vous donner envie de revenir ou d’acheter les mêmes produits afin de reproduire le même goût chez vous.

 

Enfin, il existe un moyen très connu qui suscite l’émotion des consommateurs et qui est très utilisé notamment dans les publicités : le storytelling.

 

 

marketing émotionnel

 

 

Le storytelling visuel

 

L’objectif du storytelling est de raconter une histoire autour de la marque ou autour d’un produit sans le mettre en avant. C’est alors que se crée une émotion avecla marque et ensuite, vient l’attachement. Un client attaché à une marque est un client qui pourrait largement influencer son entourage. Le but est de faire des clients, les ambassadeurs de votre marque. En effet, le client utilisera la plus vielle, mais aussi la plus efficace des techniques de marketing : le bouche-à-oreilles.

 

Le storytelling visuel consiste à mettre en place une narration de contenu, non pas écrite, mais visuelle. Pour cela, les moyens utilisés doivent être suffisamment significatif afin que les destinataires comprennent rapidement de quoi il s’agit ainsi que le contexte de l’histoire.

 

Ce procédé est très utile lorsqu’il s’agit de fédérer une communauté et véhiculer un message ou encore de travailler l’image de marque.

 

Le storytelling peut passer par différents aspects tels que des infographies, des gifs ou encore des « memes » qui véhiculent des messages sur la base de références populaires.

 

Dans un tout autre registre, l’outil des carrousels peut établir une excellente communication de storytelling. Ce format est surtout adapté aux publicités Facebook Ads.

 

Enfin, le format vidéo est le moyen le plus simple et le plus utilisé pour raconter une histoire. La vidéo laisse avoir libre cours à la créativité.

 

Les deux grandes familles d’émotions

 

Il existe des émotions positives et des émotions négatives qui sont elles-mêmes séparées en 2 catégories :

 

  •         Les émotions primaires

 

Ce sont les émotions que l’on observe chez tous les êtres humains. La joie, la tristesse, la peur, la colère, etc. Ces émotions fondamentales, classées dans la catégorie primaire sont présentes chez les bébés mais aussi chez les primates. Elles s’expriment de façon explicite sur le visage, peut importe l’âge et la culture de la personne. Une personne heureuse sourit, peu importe son âge ou sa culture.

 

 

  •         Les émotions secondaires

 

En effet, à côté des émotions fondamentales, il existe un tas d’autre ressentis qui peuvent être plus complexe. La fierté, la frustration, la honte qui naît d’une comparaison à l’autre, la culpabilité qui implique un jugement de soi, etc.

 

 

Comment adopter cette stratégie en entreprise ?

 

Intégrer le marketing dans la stratégie globale de votre entreprise n’est pas une mince affaire. Quelle place lui attribuer dans la stratégie globale ?

 

Dans un premier, il s’agit de déterminer les émotions que vous souhaitez provoquer à l’aide des personas. Selon le psychologue américain Paul Ekman, l’émotion se définit comme étant : « l’état de conscience, agréable ou pénible, concomitant à des modifications organiques brusques d’origine interne ou externe. ». En effet, l’émotion fait partie de l’être humain et est liée à la personnalité et au vécu personnel de la personne. C’est pourquoi, la façon que vous avez de définir vos personas est très importante si vous souhaitez toucher votre cible. Vous devez sérieusement vous pencher sur leurs centres d’intérêts, leurs modes de vie, leurs valeurs, etc.

 

Par exemple, la colère et la peur peuvent être assimilées à une campagne de prévention, la surprise, le désir sont assimilés à l’annonce d’une nouveauté et la joie, la fierté pour un message qui remercie la clientèle d’une entreprise de lui être fidèle.

 

Aussi, le sponsoring peut être classé dans la catégorie du marketing émotionnel. Pour une marque, avoir recours au sponsoring lui permet d’assimiler son image à un événement marquant. Cela offre la possibilité de marquer l’esprit des clients et de s’inscrire dans leur esprit. Afin de toucher le public, il faut utiliser des visuels et créer des vidéos de qualité. En effet, réaliser des supports de bonne qualité permet de créer une stratégie de marketing émotionnel réussie ! Pour cela, n’hésitez pas à externaliser cette tâche si vous n’avez pas les compétences en interne. Diffuser un message clair et différenciant est un enjeu primordial.

 

Quelles sont les différences avec le marketing pragmatique ?

 

Le marketing émotionnel va chercher à faire un lien entre les émotions et le produit. Le marketing pragmatique quant à lui, s’attache à mettre en avant un produit pour son aspect, son utilité, sa praticité et pour son esthétique. Cette stratégie appartient à l’Inbound marketing (lien), en effet, le but est de laisser le client venir à vous.

 

 

marketing émotionnel

 

 

Quels sont les avantages du marketing émotionnel ?

 

Comment influencer les consommateurs ?

 

Comme dit précédemment, ce sont les émotions qui génèrent la motivation et donc, l’acte d’achat. La personne va ressentir un sentiment fort envers la marque, c’est alors que le lien cible-marque se met en place. Etant donné que la cible est touchée, elle va se souvenir de la marque et donc en parler autour d’elle et en la partageant sur les réseaux sociaux. L’objectif du marketing émotionnel est alors atteint.

 

Voici plusieurs avantages du marketing émotionnel :

 

 

  •         Susciter des émotions et créer des réactions

 

Avoir recours aux émotions de vos cibles crée automatiquement des réactions chez ces derniers. Les marques qui savent utiliser cette stratégie à bon escient bénéficient d’une notoriété brute, d’un boost instantané.

 

 

  •         Fédérer et fidéliser les clients

 

Faire appel aux émotions des cibles, provoque un sentiment d’attachement à la marque. Le marketing émotionnel donne justement la capacité à ce sentiment d’attachement de s’inscrire profondément dans l’esprit de la cible et l’amène la plupart du temps vers l’acte d’achat. Le cheminement peut être plus ou moins long mais reste extrêmement pertinent pour une marque.

 

 

  •         L’image de marque

 

Lorsqu’une marque met en place une stratégie de marketing émotionnel sur le long  terme, cela lui permet de pérenniser et de renforcer son image de marque mais surtout, de l’ancrer dans l’esprit des consommateurs.  En fonction des canaux de communication utilisés, ce type de marketing est une belle opportunité pour les marques qui souhaitent faire perdurer une bonne image. En effet, pour le client, l’expérience de consommation deviendra inoubliable.

 

 

  •         Amener une valeur ajoutée aux gammes de produits

 

En effet, en marketing, la puissance des symboles n’est plus à prouver. Le marketing émotionnel participe largement à l’acceptation en société (pyramide de Maslow). Les personnes cherchent à se mettre en avant, à se distinguer ou encore à appartenir à une certaine catégorie sociale. Lorsqu’un produit incarne ces valeurs, il développe automatiquement le désir d’achat.