Les enjeux environnementaux sont des sujets qui nous concernent tous. Découvrez au travers de l’interview de Laurence Gendry, Responsable RSE du Groupe Partnaire, comment le Groupe s’engage à maîtriser son impact écologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

La première partie de cette interview concernera le Global Compact. Laurence nous explique l’enjeu de l’adhésion au Global Compact pour Partnaire.

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Peux-tu nous expliquer ce qu’est le Global Compact ?

 

 

 

 

Laurence Gendry, Responsable RSE : Le Global Compact, ou Pacte mondial des Nations Unies a été lancé en juillet 2000 par le Secrétaire Général des Nations Unies de l’époque, Kofi Annan. C’est la plus large initiative mondiale d’engagement volontaire en matière de responsabilité sociétale.

 

 

 

Il est important de rappeler que  la notion de développement durable n’intègre pas uniquement l’environnement. C’est un concept plus macro, qui englobe une façon d’envisager la croissance économique à long terme de la façon la plus vertueuse possible.

 

 

 

C’est un engagement moral basé sur 10 principes qui sont issus de textes et de conventions internationales :

 

 

 

- La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ;

 

- La Déclaration de l’OIT relative aux principes et Droits Fondamentaux au travail ; et

 

- Des Principes de RIO sur l’environnement et le développement.

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Peux-tu nous énumérer les grands principes du Global Compact ?

 

 

 

 

L.G : En effet, il existe 10 principes qui s’articulent autour de 4 grands thèmes :

 

 

 

  • Les Droits de l’Homme

 

 

Les entreprises sont invitées à :

 

- Promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’Homme ;

 

- Veiller à ne pas se rendre complices de violations des Droits de l’Homme.

 

 

 

  • Les Normes Internationales du travail

 

 

Les entreprises sont invitées à :

 

- Respecter la liberté d’association et à reconnaître le droit de négociation collective ;

 

- Contribuer à l’élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire ;

 

- Contribuer à l’abolition effective du travail des enfants ;

 

- Contribuer à l’élimination de toute discrimination en matière d’emploi et de profession.

 

 

 

  • L’Environnement

 

 

Les entreprises sont invitées à :

 

- Appliquer l’approche de précaution face aux problèmes touchant à l’environnement ;

 

- Prendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement ;

 

- Favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.

 

 

 

  • La lutte contre la corruption

 

 

Les entreprises sont invitées à :

 

- Agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Pourquoi Partnaire adhère au Global Compact ?

 

 

 

L.G : Adhérer au Global Compact c’est avant tout mettre en lumière les engagements du Groupe. C’est un réel marqueur de nos engagements sociétaux.

 

 

Nous adhérons au Global Compact depuis le mois d’avril 2017. Pour nous, cet engagement traduit notre volonté à soutenir les Droits de l’Homme, les Normes Internationales du travail, la protection de l’environnement et la lutte contre la corruption.

 

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Quelles sont les exigences pour une adhésion au Global Compact ?

 

 

 

L.G : Dans un premier temps, pour adhérer au Global Compact, il faut rédiger une lettre auprès du Secrétaire Général des Nations Unies afin d’exposer nos motivations. Ce courrier doit être rédigé par la plus haute instance de notre gouvernance, pour le Groupe, c’est notre PDG, Philippe Gobinet qui a rédigé le courrier.

 

 

 

Notre demande a été étudiée, puis validée. Nous devons également payer un droit d’adhésion qui varie entre autres selon la taille de l’entreprise et des ressources que le Global Compact met à notre disposition.

 

 

 

A l’issue de notre adhésion et dans un délai d’un an, il faut rédiger une COP (communication sur le progrès). Cette COP est exigée tous les ans afin de démontrer nos engagements et nos progrès en matière de développement durable.

 

 

 

Cette COP est structurée autour de 17 objectifs de Développement Durable (ODD) :

 

 

 

  • Pas de pauvreté

 

  • Faim zéro

 

  • Bonne santé & Bien-être

 

  • Education de qualité

 

  • Egalité entre les sexes

 

  • Eau propre & Assainissement 

 

  • Energie propre et d’un coût abordable

 

  • Travail décent & Croissance économique

 

  • Industrie, Innovation & Infrastructure

 

  • Inégalités réduites

 

  • Villes & Communautés durables

 

  • Consommation & Production responsables

 

  • Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

 

  • Vie aquatique

 

  • Vie terrestre

 

  • Paix, Justice & Institutions efficaces

 

  • Partenariats pour la réalisation des objectifs

 

 

 

 

 

→ Retrouvez la première COP du Groupe Partnaire rédigée en juillet 2018.

 

 

 

 

 

→ Le Groupe Partnaire est évalué par  EcoVadis, Laurence nous en dit plus à ce sujet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Peux-tu nous expliquer ce qu’est le principe de l’Evaluation EcoVadis ?

 

 

 

 

L.G : EcoVadis est une plateforme internationale de notation de la performance sociale et environnementale des chaînes d’approvisionnement mondiales. Cette évaluation repose sur des exigences fortes, assorties de preuves.

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Sur combien de thèmes repose cette évaluation ?

 

 

 

 

L.G : L’évaluation EcoVadis repose sur 4 thèmes :

 

- L’environnement ;

 

- L’axe social ;

 

- L’éthique des affaires ; et

 

- Les achats responsables.

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Le Groupe Partnaire a obtenu le Label Gold. Quels ont été les critères d’évaluation pour le Groupe ?

 

 

 

L.G : EcoVadis a évalué notre Groupe pour la 1ère fois fin 2017 et lui a décerné le Label GOLD, qui est le grade le plus élevé. C’est d’ailleurs plutôt rare pour une première évaluation de se faire décerner le Label Gold c’est pourquoi nous en sommes fiers ! C’est un marqueur fort de notre responsabilité sociale. Ce label permet de reconnaître notre niveau d’engagement en matière de développement durable.

 

 

 

En 2019, nous conservons notre niveau Gold de performance RSE. Nous avons progressé sur la note globale ce qui nous place dans le top 6% des entreprises évaluées toutes catégories confondues.

 

 

 

Il faut savoir que tous les fournisseurs sont évalués sur les mêmes thèmes : Social / Environnement / Ethique des affaires / Achats responsables. En revanche, l’évaluation est adaptée en fonction de l’activité, de la taille et de l’implantation de l’entreprise.

 

 

Trois niveaux de management sont évalués en fonction des coefficients suivants :

 

 

 

- 25% Politique

 

- 40% Actions

 

- 35% Résultats

 

 

 

 

 

Groupe Partnaire : Est-il difficile d’obtenir une certification ? 

 

 

 

 

L.G : Nous devons compléter un questionnaire d’une quinzaine de pages assorti de preuves. Les informations sont ensuite vérifiées par les experts d’EcoVadis qui nous attribuent une note suivant des critères très précis. La durée totale de l’évaluation, entre le recueil des informations, des preuves et l’évaluation des experts durent entre trois et quatre mois.

 

 

 

 

→ Les articles qui peuvent vous intéresser :

 

La responsabilité sociale du Groupe Partnaire 

Le Groupe Partnaire s'engage pour l'environnement 

L'évaluation EcoVadis

Le Global Compact